La mini transat: une course mythique qui fait parler d’elle

La traversée d’un grand océan sur de petits bateaux:

La mini transat n’a de mini que les bateaux sur lesquels cette traversée de l’atlantique doit être réalisée ! Cette transatlantique s’effectue à bord de petits voiliers qui mesurent 6,50m.

Une course en solitaire et sans assistance:

Cette course mythique a été créée en 1977 par Bob Salmon dans le but de renouer avec l’esprit aventureux des premières transatlantiques. C’est une course en solitaire et sans assistance.

Les concurrents ne disposent que du minimum technique. Depuis quelques années GPS et VHF sont autorisés. Cependant, ils ne disposent pas de routage météo par satellite. Les marins n’ont aucun contact avec la terre.

École de la course au large:

Critiquée à ses débuts en raison de la prise de risque, cette course est rapidement devenue incontournable pour les futurs grands skippers. De vraies légendes de la voile sont passées par la classe mini, véritable école de la course au large ! (Loïck  Peyron, Michel Desjoyeaux, Roland Jourdain…etc).

« C’est la Mini Transat qui m’a donné le goût du large. Je ne l’oublierai jamais » Ellen MacArthur.

Deux catégories:

Deux catégories de bateaux, les prototypes et les séries (faisant l’objet d’un classement séparé) courent simultanément sur la mini transat.

Les prototypes permettent d’innover et bénéficient d’une jauge plus libre.

Les bateaux de série, catégorie majoritaire, répondent à une jauge plus stricte et sont produits à au moins 10 exemplaires. Ces mesures permettent de réduire les coûts pour les skippers.

Je prendrai le départ sur un bateau de série, un pogo 3.

Des marins de tous les horizons:

Une des principales caractéristiques de la mini transat, c’est la diversité de ses participants. Futurs grands noms de la voile, amateurs, tout le monde peut prendre le départ de cette transatlantique.

«  En dehors des tours du monde, je ne connais pas une course aussi extraordinaire. Il y a autant de vainqueurs possibles que de concurrents au départ » Jean-Luc Van Den Heede

Des retombées médiatiques en forte progression:

Largement relayée par les médias locaux et la presse spécialisée, la mini transat est une aventure qui passionne ! La foule est toujours plus nombreuse à chaque édition pour encourager les marins au départ de la course et les féliciter à l’arrivée.

Ces dernières années, la mini transat a bénéficié de retombées médiatiques en forte progression. Les chaînes de télé nationales (France Télévision était le partenaire média de l’édition 2015), la presse généraliste et les grands quotidiens lui accordent de plus en plus d’articles et de reportages.

Les réseaux sociaux ne sont pas en reste. Des centaines de photos, de vidéos et d’informations y sont diffusées, partagées et relayées, touchant ainsi plusieurs dizaines de milliers de personnes.

La prochaine mini transat partira de La Rochelle en 2017. Ce sera donc l’édition anniversaire des 40 ans d’existence de cette course au large.

La mini transat en quelques chiffres (source: Bilan communication Mini Transat 2013) c’est:

84 marins

4000 miles nautiques

28 000 personnes venues assister au départ

5 000 000 de pages vues sur le site de la Mini Transat

340 000 visiteurs uniques sur le site de la Mini Transat

15 000 fans sur la page facebook de la Mini Transat Iles Guadeloupe

330 000 personnes atteintes via Facebook

270 000 vues sur Dailymotion

584 articles dans la presse écrite dont 57 « Une »

244 reportages TV

Sources:

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s